National Society of the Daughters of the American Revolution
rochembeau_header
CHAPITRE ROCHAMBEAU - Généalogie

La liste alphabétique des noms des ancêtres « patriot » des membres actifs du Chapitre Rochambeau, à la date du 1er juillet 2013, est jointe pour information. (download)
 

ARBRE GENEALOGIQUE : NOS ANCETRES FRANCAIS  

Un grand nombre de membres du Chapitre Rochambeau descendent en ligne directe des "patriots" français qui ont défendu de manière active la cause de l'Indépendance américaine.

Beaucoup de membres associés du Chapitre Rochambeau, ainsi que d’autres membres de la NSDAR, entretiennent des liens avec la France et voudraient mieux connaître leurs ancêtres français.

Pour aider ses membres et membres associés,  le Chapitre Rochambeau a préparé une courte note avec quelques conseils pratiques concernant les recherches généalogiques en France. (download)

 

Certains ancêtres de notre arbre généalogique français sont mentionnés ce-dessous:



Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, Comte de Rochambeau,Maréchal de France
Naissance : Vendôme, 1725 -  mort : Thoré (Loir-et-Cher),1807

Descendant d’une vieille famille du Vendômois,  Rochambeau entra à 17 ans au service du Roi et prit part  à plusieurs campagnes militaires sous les règnes de Louis XV etLouis XVI.

Pendant la Guerre de Succession d’Autriche  qu’il termina avec le grade de  Colonel, il se distingua aux batailles deRoucoux et de Lawfeld (1747).

Pendant la Guerre de Sept Ans, il commanda brillamment le Régiment d’Auvergne et remporta la gloire à la bataille de Clostercamp (1760). Inspecteur Général de la Cavalerie en 1761, il fut nommé Gouverneur de Villefranche-en-Roussillon en 1776, puis de Vendôme en  1779.

Promu Lieutenant Général en 1780 par  Louis XVI,  il se voit confié  le commandement des 6.000 soldats envoyés en Amérique du Nord pour soutenir les habitants des Colonies dans leur révolte contre l’Angleterre. Par le calme de son comportement, son talent et ses prouesses militaires, Rochambeau seconda admirablement Washington, contribuant ainsi à la reddition de Yorktown en 1781.

De retour en France en 1783,  il est élevé à la dignité de Chevalier du Saint Esprit ; il est nommé ensuite Gouverneur de Picardie (1784) et enfin, Gouverneur d’Alsace (1789). Se ralliant à  la Révolution française, il prend la tête de l’Armée du Nord (1790-1791) et promu   Maréchal de France. A la suite d’un désaccord avec Dumouriez, il démissionne et se retire à Vendôme. Arrêté pendant la Terreur, il est incarcéré à la Conciergerie et relâché après Thermidor.

Le Maréchal de Rochambeau nous a laissé ses Mémoires Historiques, militaires et politiques, publiées en 1809.

Sa personnalité et son rôle décisif dans la Guerre d’Indépendance  ont inspiré aux  Filles de la Révolution Américaine en Francede nommer leur Chapitre en son honneur.

 source : site internet de l’Association Rochambeau

 


Charles-François, Comte de Broglie
Naissance : Ruffec, 1719  -  mort : Saint-Jean-d'Angély, 1781



Après une courte carrière militaire, il fut nommé ambassadeur de France en Pologne  et, à l’âge de 35 ans, prit la tête du  « Secret » du Roi  Louis XV.  Il dirigea les services secrets du Roi  pendant la Guerre de Sept Ans et, même en exil, continua à conseiller le Roi jusqu’en 1774.   Il mit au point un plan d’invasion de l’Angleterre en 1763.. Avec son frère, Victor-François, Maréchal de France et avec le soutien des ennemis du ministre Choiseul, Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, Broglie complota contre le ministre du Roi.

Broglie tomba plus tard en disgrâce à l’accession au trône de Louis XVI : à l’encontre de son prédécesseur, Louis XV, le nouveau roi n’avait nullement l’intention de garder un système de diplomatie  parallèle. Il  renvoya donc Broglie à Metz pour servir aux côtés de son frère, Victor-François, Commandant de la place depuis 1771.

Connu comme le Roi des Américains, Broglie s’intéressa aux premiers signes et au déroulement de la Guerre d’Indépendance et organisa le départ pour l’Amérique des volontaires français.

Il mourut en 1781, année du tournant décisif de laGuerre.

- source: texte de Dominique Favreul, provenant de sources historiques

 

 


Gilbert Motier, Marquis de La Fayette
Naissance : Chavaniac (Auvergne),1757 -  mort : Paris,1834


Officier des Dragons de Noailles, il entendit parler de la révolte des insurgés américains en août 1775, au cours d’un dîner organisé par le Comte de Broglie avec le Duc de Gloucester, frère du Roi d’Angleterre. A l’époque, Louis XVI, Roi de France, soutenait secrètement les insurgés. Dès lors, La Fayette rêva de gloire et d’un grand destin militaire pour lui-même.

Le 7 décembre 1776, il signa un accord secret pour défendre les insurgés « au nom d’une liberté que j’idolâtre». A l’âge de 19 ans, il prit la mer sur le bâteau  La Victoire et arriva le 13 juin 1777 à South Inlet, près de Georgetown, en Caroline du Sud. Le Congrès américain accepta finalement son commandement de Major General dans l’armée américaine sous les ordres de George Washington.

La Fayette prit part à la bataille décisive de Yorktown, aux côtés de Washington et de Rochambeau.

En 1824, dernier général de la Guerre d’Indépendance encore en vie, il fut invité à retourner aux Etats-Unis et reçut  un accueil triomphal de héros tout au long deson voyage qui dura un an. Il est parmi le tout petit nombre de ceux qui ont été proclamés « citoyen honoraire des Etats-Unis ».

- source: texte de  Dominique Favreul, provenant  de sources historiques

 
 


Etienne Eustache Bruix
Naissance: San Domingue 1759 – mort: Paris, 1805



Etienne-Eustache de Bruix est né à Saint-Domingue le 17 juillet 1759. Il s’est engagé très jeune
dans la marine, et a passé, à dix-neuf ans, son brevet d’enseigne de vaisseau.

Il a vingt et un an, lors de la bataille de la Cheasapeake, et se trouve alors sous les ordres de l’amiral de Guichen sur la Boudeuse, puis sur l’Auguste avec Bougainville dans l’escadre de l’amiral de Grasse.

Après la guerre en Amérique, Bruix est chargé, avec le géographe Puységur, de dresser les nouvelles cartes de Saint-Domingue.

Lorsque la Révolution en France éclate, on lui reproche ses origines aristocratiques, il est démis de ses fonctions par une mesure prise à l’égard des officiers de l’ancien corps, mais est rétabli l’année suivante sous le ministère Truguet. La participation de Bruix au combat de Groix lui permet de sympathiser avec le général Lazare Hoche et d’occuper ainsi la fonction de Ministre de la Marine et des Colonies pendant quatorze mois, d’avril 1798 à juin 1799.

En octobre 1799, Napoléon rentre d’Egypte, le coup d’état se prépare, Bruix est mis dans le secret. Après le coup d’état, Bruix reprend ses fonctions d’officier de marine, et monte en grade : en 1801, il est nommé Amiral de l’Armée Navale. Sa santé commence alors à décliner, il est débarqué pour cette raison en 1802. Il est néanmoins promu conseiller d’état la même année et nommé Commandant en Chef de la Flottille de Boulogne du 15 juillet 1803 jusqu’à sa mort, le 4 avril 1805.

Lors de cette année et demi passée à Boulogne, Bruix a le temps de se disputer, à deux reprises au moins, avec Bonaparte. L’annonce d’une tempête incite l’amiral à refuser d’obéir aux ordres : la revue en mer est tout de même maintenue par le consul intransigeant et provoque deux cents morts.

Bruix est fait officier de l’Empire le 16 août 1804, lors de la fameuse cérémonie de remise des Légions d’honneur à Boulogne.

La dernière fois qu’il participe à la grande histoire, c’est lorsqu’il assiste au couronnement de l’empereur le deux décembre 1804. Il est élevé au grade de Grand Aigle de la Légion d’honneur, le 2 février 1805, en qualité d’Inspecteur Général des Côtes de l’Océan et meurt à Paris, âgé de 46 ans. Sa tombe, au Père Lachaise, est encore visible aujourd’hui.

 

 

La NSDAR, les organisation d'Etat et les chapitres DAR individuels déclinent toute responsabilité pour les liens vers des sites Web non agrées par la NSDAR.

Webmaster : rochambeauchapter@gmail.com

L'insigne de la NSDAR est la marque déposée par la National Society of the Daughters of the American Revolution (NSDAR) qui en est le propriétaire.

Dernière mise à jour : 25.06.2019 AccueilQui nous sommesOrganisationAdhésions Activités GenealogyFAQLiensNous Contacter